Si votre masseur (se)  vous propose de vous allonger directement sur la table, sans même avoir pris le temps de savoir, si vous prenez des médicaments, ou si vous avez de la fièvre, ce n’est pas bon signe…

 

Vous faire masser, si vous êtes hémophile ou en cas de thrombose ? Une contre indication absolue !

Si vous êtes diabétique, ou en cas d’insuffisance cardiaque, des précautions s’imposent, vous êtes enceinte? C’est la même chose !

 

Il est important de vous adresser à des professionnels formés, à l’écoute de votre santé, qui vous poseront les bonnes questions, et adapteront chaque séance afin d’optimiser les bienfaits du massage.

 

 Des séances régulières de massage Suédois par exemple,  combinées ou non avec de la phytothérapie, de la méditation ,  ou de la sophrologie etc….peuvent constituer une alternative naturelle à certains médicaments ou vous aider à les réduire ( sous contrôle médical bien entendu ).

( anxiolytiques, anti-inflammatoires, anti-douleurs …)

Dix minutes de massothérapie aident à réparer les dommages musculaires en réduisant l'inflammation et en renouvelant les mitochondries (responsables de l'énergie) des cellules musculaires, selon une étude canadienne publiée dans la revue Science Translational Medicine. Ce mécanisme est similaire à la façon dont les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) agissent, indiquent les chercheurs.

Le massage à une action physiologique complexe sur l’ensemble des systèmes du corps, on peut citer quelques exemples :

 

Circulatoire, le massage augmente le débit sanguin  apportant plus d’oxygène, et d’éléments nutritifs à nos cellules, tissus, organes.

En aidant le cœur à travailler, il peut faire diminuer une pression sanguine trop élevée …

 

Digestif , en aidant les muscles de l’abdomen à se détendre, il facilite le travail digestif, sous réserve d’y apporter un travail respiratoire.

Le foie et les fonctions rénales stimulés, les toxines plus facilement éliminés par nos émonctoires, le système immunitaire est stimulé

 

Lymphatique, il augmente la circulation lymphatique , aide à éliminer les toxines et à renforcer  les défenses immunitaires du corps.

 

Nerveux,  il augmente l’apport de sang aux nerfs et au cerveau.

le massage exerce une action mécanique qui va stimuler les récepteurs logés dans les muscles, tendons, capsules articulaires ligaments et vaisseaux sanguins. Ceux-ci étant en relation avec les systèmes nerveux central et végétatif.

 

Musculaire, il stimule les muscles et augmente leur tonicité.

Un massage complet d’une heure en temps qu’exercice passif équivaudrait à une heure de marche de 10 km.

Il assouplit le tissu conjonctif, il est décontracturant, relaxant, défatiguant, aide à lutter contre l’amyotrophie et la formation d’adhérences.

 

Si le toucher reçu est perçu comme une expérience positive, le systeme nerveux parasympatique est activé et le taux de cortisol est réduit. Le corps retourne à son état de repos et de restauration

  • Votre respiration devient plus profonde et ralentit
  • l'anxiété diminue et votre stress avec, vous êtes détendu
  • votre estomac souvent gargouille, signe que votre système digestif fonctionne de nouveau, vous n’êtes plus en mode stressé !

 

 

Parmi ses bienfaits on peut citer ( liste non exhaustive ) :

 

  •  Efficace pour soulager les tensions musculaires.
  • Renforce le système immunitaire.
  • Inhibe la sécrétion d’hormones du stress. 
  • Atténue les douleurs articulaires, et augmente l’amplitude des mouvements.
  • Favorise le sommeil
  • Améliore l'humeur ( par la sécrétion de dopamine ).
  • Améliore la posture et la silhouette.
  • Rend les cures d'amaigrissement plus efficaces.
  • Soulage les maux de tête, et la fatigue oculaire.
  • Favorise un meilleur psychisme ( humeur, dépression..).
  • Procure une profonde relaxation.
  • Aide à lutter contre le stress, à l’origine de nombreuses maladies.
  • Agit en prévention du burn-out.
  • Calme la tension nerveuse, l’anxiété, et l’état dépressif.
  • Augmente profondément  le sentiment de bien- être.
  • Réduit les tensions psychologiques.
  • Sensation de lâcher prise.
  • Favorise la valorisation, et une meilleure confiance en soi.
  • Diminue fortement le niveau de stress.
  • Favorise l’évacuation des graisses, et des toxines.
  • Tonifie le corps , améliore la silhouette et la posture.
  • Réduit les spasmes et les crampes.
  • Accélère la  guérison des tissus.
  • Diminue les problèmes digestifs.
  • Aide le corps à se défendre, en régulant l’homéostasie.
  • Aide à réduire l’aspect peau d’orange.
  • Adoucit la peau.
  • Prévient l’apparition de vergetures.
  • Procure une meilleure élasticité de la peau.
  • Lutte contre les adhérences cutanées.

 

Se faire masser, c'est agréable. On connaissait déjà les vertus apaisantes et antidouleur du massage. En effet, il augmente la libération dans nos cerveaux de la dopamine et de la sérotonine, deux neurotransmetteurs impliqués dans la régulation de l'humeur et dans la sensation de plaisir.

Il est désormais établi que 10 minutes de massage après un effort important permettent de réduire l'inflammation musculaire. Une nouvelle étude publiée dans Science Translational Medicine démontre que le massage réduit l'action des cytokines, des glycoprotéines impliquées dans la communication intercellulaire lors du phénomène inflammatoire. La manipulation des muscles augmenterait également la capacité des cellules musculaires à fabriquer des mitochondries, véritables petites "centrales à énergie" de la cellule, favorisant ainsi la récupération.

L'effet antidouleur du massage impliquerait les mêmes mécanismes que ceux induits par les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens traditionnels (comme par exemple l'ibuprofène)… sans leurs éventuels effets secondaires. Une raison supplémentaire pour donner une vraie place au massage dans la stratégie thérapeutique.

 

 

 

 

Sources :

 

J. D. Crane, D. I. Ogborn, C. Cupido, S. Melov, A. Hubbard, J. M. Bourgeois, M. A. Tarnopolsky, Massage Therapy Attenuates Inflammatory Signaling After Exercise-Induced Muscle Damage. Sci. Transl. Med. 4, 119ra13 (2012).

 

 copyright2005@katia abbondanzieri

 

 

 

 

 

 

 

..

 
 
Si votre masseur (se)  vous propose de vous allonger directement sur la table, sans même avoir pris le temps de savoir, si vous prenez des médicaments, ou si vous avez de la fièvre, ce n’est pa...

Catégories

S'inscrire à la newsletter

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion